Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 where have you gone ? (holly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: where have you gone ? (holly)   Lun 9 Oct - 16:28



the damage is done
the police are coming too slow now
i would have died
i would have loved you all my life.


song.



Centre ville de Gotham, 2 juin 2015. Dick observe les rues du centre ville du haut de son perchoir de verre et d'acier, le visage impassible. Ça l'emmerde au plus au point de voir tous ces criminels mettre la ville à feu et à sang, de voir tous ces citoyens subir l'inactivité des forces de police. Qu'il ne blâme pas, d'ailleurs. Les policiers font tout ce qu'ils peuvent pour arranger les choses. Mais tout, ce n'est pas assez. De mémoire, Dick n'a jamais vu Gotham aussi impuissante. Aussi torturée. Et pourtant, les super-vilains sont légion, ici. Comme s'ils étaient tous attirés par le Batman, comme s'ils étaient nés de sa soif de justice. Le cœur de Gotham essuie de plus en plus de crises cardiaques provoquées par l'anarchie générale. Il est grand temps d'agir avant qu'il n'arrête de battre définitivement.

Il s’élance de l'immeuble avec grâce, utilisant son grappin au dernier moment pour se balancer à travers le centre ville. Il n'est qu'une ombre silencieuse, indétectable. Au sol, des gens courent, sans se soucier une seule seconde de sa présence. Un soupir de soulagement traverse ses lèvres lorsqu'il lance un regard au dispositif de localisation installé sur son gant droit. Elle n'est pas loin. Holly. La blonde au tempérament de feu, au bon cœur malgré toutes les merdes traversées. Elle n'est pas du genre à rejeter la faute sur les autres, Holly. Elle aurait pu se tourner vers le crime, histoire de crier au monde entier sa haine envers le système et la société. Comme tant d'autres avant elle. Mais elle est plus forte que ça. Plus courageuse, aussi. Il se souvient de leur première rencontre, de sa fougue et de son caractère bien trempé ce jour-là, quand il s'est présenté à elle. Rapidement, quelque chose de fort s'est forgé entre eux. Un lien qui s'est encore plus solidifié suite à la mort de Jason. Dick ne pouvait pas compter sur Bruce pour s'en remettre. Son père a toujours été secret, autant sur ses pensées que sur ses sentiments. C'est donc tout naturellement qu'il s'est tourné vers elle. C'est elle qui l'a aidé à vivre avec après cet événement. Non. Pas à vivre. A survivre avec.

Dick se laisse tomber au sol au beau milieu d'une ruelle déserte adjacente à la mairie de Gotham. Un rapide coup d’œil circulaire suffit à le rassurer. Il est seul. Il range son grappin tout en marchant sur les pavés, cherchant des yeux la silhouette de son amie. Le gps lui indique qu'elle n'est qu'à quelques mètres de lui. Pirater le téléphone -offert par Barbara bien avant- de la blonde avait été un jeu d'enfant pour lui. Ses sourcils se froncent pourtant lorsqu'il se rend à l'évidence : elle n'est pas ici.

i need a hero.
avatar

Effigie : eleanor tomlinson. Double personnalité : harleen f. quinzel. Dollars en poche : 399 Âge du personnage : vingt ans. Nom de code : batgirl. Situation civile : célibataire. Quartier de résidence : dans la tour de l'horloge, à bleake island. Emploi : étudiante rebelle. Présence : présente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: where have you gone ? (holly)   Lun 9 Oct - 17:25

02 juin 2015
La fatigue retombait lourdement sur ses paupières. Elle avait le souffle court et l’impression que ses pieds étaient en feu tant son allure était rapide. Elle courait à perdre haleine depuis quelques minutes seulement, notant dans un coin de sa tête que l’endurance lui manquait encore. Que fuyait-elle ? Il fallait bien avouer que Gotham n’était plus de tout repos ces derniers temps. L’annonce de l’Épouvantail résonnait encore dans les oreilles des groupes de survivants entassés de part et d’autres sur les trois îles qui forment la ville comme dans celles de Holly. Jonathan Crane avait toujours été un personnage qui avait terrifié la blonde sans même qu’elle n’ait été exposée à sa toxine. Son simple visage déclenchait chez elle des frissons d’horreur et elle préférerait se garder loin de lui. Au moins, elle ne redoutait pas tous ces hommes en bas, ceux qu’elle contemplait du haut de son immeuble. Elle pourrait même se redresser et se laisser tomber en plein milieu de la foule pour les arrêter jusqu’au dernier, mais elle ne pouvait se le permettre. Elle avait beau savoir se battre, elle pouvait parfois se surestimer, et Dieu savait le nombre de fois où Selina lui avait tapé sur les doigts pour son imprudence. Non, maintenant, elle se devait de rester raisonnable, encore plus lorsqu’elle était livrée à elle-même dans des situations comme celles-ci. Elle devait garder profil bas et retrouver son mentor, telle était la mission qu’elle s’était donnée. Elle ne voulait plus être mise de côté, Holly commençait à être fatiguée que la brune ne lui dise de se cacher jusqu’à ce qu’elle ne vienne la retrouver afin qu’elle ne soit pas prise comme cible. D’un côté, lors de l’histoire du protocole 10, elle avait bien réussi à se faire kidnapper… comme quoi, Selina n’avait pas toujours tort. Mais cette fois-ci, elle ferait plus attention à elle. Évidemment si quelqu’un avait besoin d’elle, elle irait l’aider, mais il valait mieux pour elle qu’elle se fasse petite pour l’instant. Comment allait-elle s’y prendre pour la retrouver, d’ailleurs ? La ville était grande. Mais la blonde avait quelques idées d’endroits où elle pouvait se trouver, ça ne lui coûtait rien d’aller jeter un œil et vérifier qu’elle n’y soit pas. Autrement, elle guetterait les différentes manifestations en ville, afin de voir si Selina ne s’était pas décidée à prendre part à l’une d’entre elles. Mais elle la retrouverait. Bien sûr, l’idée qu’elle ait perdu la vie entretemps lui était déjà passée par la tête, mais elle écartait cette possibilité. Après tout, elle était Catwoman. Ne dit-on pas que les chats ont neuf vies ? Elle espérait en tout cas que ce mythe s’applique à elle aussi. Soudainement, elle se stoppa tandis qu’une étrange impression la prit. Elle entreprit de jeter un œil derrière elle, mais elle n’y vit rien. Pourquoi avait-elle l’impression d’être suivie ? Elle n’en savait rien, mais c’était une chose qui était fort probable vu la situation aujourd’hui en ville. Elle accéléra le pas, passa de building en building encore plus rapidement avant de s’arrêter de nouveau. Elle s’arrêta sur le bord du toit, guettant le moindre signe de vie alors que l’agitation entendue quelques minutes plus tôt s’était faite lointaine. Elle remarqua que plusieurs hommes passaient encore dans les grandes rues, mais sans plus. Un bruit de pas attira son attention sous elle, dans une ruelle un peu à l’écart où seule une silhouette se trouvait. Fronçant les sourcils, elle négocia avec elle-même pour s’en prendre à celui qui, probablement, la suivait à la trace, et elle finit par se laisser retomber tout droit dessus. A califourchon sur lui, elle fut incapable de l’attaquer plus lorsqu’elle se rendit compte de son erreur, fronçant ses sourcils. « Dick ? »


Dernière édition par Holly Robinson le Sam 28 Oct - 14:20, édité 2 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: where have you gone ? (holly)   Lun 9 Oct - 18:52



the damage is done
the police are coming too slow now
i would have died
i would have loved you all my life.


song.



Dick est probablement l'un des meilleurs super-héros de Gotham, après son père, évidemment. Formé par la figure emblématique de la ville, il s'est rapidement constitué une bonne réputation en solo, allant même jusqu'à devenir le symbole de Blüdhaven, une petite vile située non loin de Gotham. Mais son entrainement, ses réflexes et sa bonne condition physique ne lui servent à rien lorsqu'une silhouette s'écrase sur lui jusqu'à le faire tomber. Allongé sur le sol froid et humide de la ruelle, il lève un sourcil en l'air en reconnaissant la voix de son agresseur. « Salut, Holly. Tu tombes à pic. » Ses lèvres s'étirent aussitôt suite à son jeu de mot bien trouvé. Son regard braqué sur celui de la jeune femme, il ne cherche même pas à se dégager de sa poigne, assez forte pour quelqu'un de son gabarit, soit dit en passant. La situation incongrue dans laquelle ils sont bloqués l'amuse. « C'est bon de te revoir. » Il n'a jamais douté d'elle et de sa capacité à survivre. C'est une combattante, une survivante. Tout comme lui.

Dick la pousse finalement avec douceur sur le côté pour se relever et commence distraitement à épousseter les saletés qui polluent son costume. Ses yeux pétillent à travers son loup alors qu'il détaille son amie. Holly semble aller bien. Il se risque quand même à lui demander si c'est réellement le cas. Il ne connait que trop bien Batman et sa Batfamily étendue pour savoir que ses membres ont tendance à tout garder pour eux. « Tu tiens le coup ? » Sa voix est douce, mesurée. Il est content de rencontrer un visage familier. Holly est une brise d'air fraîche dans une tempête sans précédant. Une tempête qui n'a pas l'air de vouloir se calmer. Foutu Crane.

Des bruits alentours alertent soudain Dick. Il attrape la jeune femme par la main et la tire dans un hall d'immeuble abandonné, son index posé sur ses lèvres. Aucune chance que la source du bruit ne soit en mesure de les affronter tous les deux dans un combat singulier. Ils sont beaucoup trop entraînés pour cela. Mais la prudence est de mise. Après avoir enquêté sur certains cadavres, Dick s'est aperçu que la toxine de l'épouvantail était plus forte que l'ancienne. Il n'est même pas sûr de pouvoir y résister, désormais. Alors Holly... la porte fermée et condamnée grâce à une poutre de métal, le jeune héros se tourne à nouveau vers son amie tandis que de multiples questions défilent dans sa tête. Des interrogations silencieuses qu'il préfère garder pour plus tard. Pour l'heure, une seule l'intéresse. « Des nouvelles des autres ? »

i need a hero.
avatar

Effigie : eleanor tomlinson. Double personnalité : harleen f. quinzel. Dollars en poche : 399 Âge du personnage : vingt ans. Nom de code : batgirl. Situation civile : célibataire. Quartier de résidence : dans la tour de l'horloge, à bleake island. Emploi : étudiante rebelle. Présence : présente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: where have you gone ? (holly)   Mar 10 Oct - 0:07

Elle ne s’était pas du tout attendue à le voir. D’un côté, elle préférait largement que celui qui l’ait suivie soit lui plutôt qu’un autre. Elle qui voulait se faire la plus petite possible, cela aurait pu tomber à l’eau si ç’avait été l’un des hommes de main d’elle ne savait quel criminel qui était revenu en ville dans le simple but de répandre le chaos autour de lui. « Salut, Holly. Tu tombes à pic. » Elle ne peut réprimer un sourire à son tour. « C'est bon de te revoir. » Elle secoua doucement son visage de haut en bas afin d’approuver ses dernières paroles tandis qu’il la pousse pour se relever. Elle se redressa à son tour, se rendant compte qu’elle avait fait une entrée plutôt fracassante. D’un sourire en coin, elle se jura de ne pas raconter cette anecdote à Selina, afin de lui éviter de lui faire la morale. Elle lui dirait probablement qu’elle aurait dû continuer à se faire discrète et ne pas tomber dans la gueule du loup. Mais ça avait été plus fort qu’Holly. Elle était bien trop entêtée et impulsive pour pouvoir rester tout le temps sur place. « Tu tiens le coup ? » Ses yeux se tournent vers le masque couvrant la moitié du visage de son ami et un nouveau petit sourire vint éclairer son visage. « Oui. De toute façon, je n’ai pas le choix. » Et vu comment les gens avaient cédés à la panique, il fallait bien que quelqu’un dans le tas garde son sang-froid non ? Elle ne devait pas être la seule c’est sûr, mais il y avait de quoi devenir fou. « C’est Gotham. Après tout, les psychopathes qui menacent de gazer une ville toute entière pour les plonger dans leurs plus sombres cauchemars, c’est récurrent. » Rajouta-t-elle d’un ton sarcastique. Elle voulut lui retourner la question, mais elle n’en eut pas l’occasion alors qu’elle se sentit traînée ailleurs. Aurait-il repéré un ennemi ? Sans doute. Holly avait été bien trop occupée à se concentrer sur Dick qu’elle n’avait plus fait attention à ce qu’il se passait autour d’eux. Elle fronça les sourcils et une fois qu’il se soit assuré qu’ils soient un minimum en sécurité, il la confronta de nouveau. « Des nouvelles des autres ? » Holly expira bruyamment par les narines avant de baisser les yeux. « Pas vraiment. » Commença-t-elle. « C'était vraiment la panique. Je faisais partie de ces gens que le GCPD a tenté d’évacuer, mais sans succès. Je suis restée avec un groupe d’inconnus, de survivants, et je les ai quittés après m’être assurée qu’ils soient à l’abri. J’essaye de retrouver Selina, mais pour le moment, je n’ai pas la moindre piste qui pourrait me mener, à coup sûr, à elle. » Elle sortit de sa poche le téléphone portable que lui avait donné une rouquine qu’ils ne connaissaient que trop bien. « Je n’ai pas eu de nouvelles de Barbara non plus, j’espère qu’elle s’est enfermée à la Tour de l’Horloge. Elle sera bien plus en sécurité là-bas qu’ailleurs. » Elle releva un regard plus inquiet vers le brun. « Et toi Dick ? Comment tu vas ? »


Dernière édition par Holly Robinson le Sam 28 Oct - 14:20, édité 2 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: where have you gone ? (holly)   Mar 10 Oct - 15:27



the damage is done
the police are coming too slow now
i would have died
i would have loved you all my life.


song.



Dick écoute Holly parler avec attention tout en se calant contre un mur délabré. Il aurait aimé qu'elle quitte la ville grâce au GCPD, qu'elle puisse s'éloigner le plus possible de l'ambiance toxique de Gotham. Il esquisse tout de même un petit sourire empli de fierté quand Holly mentionne son aventure avec un groupe de survivants. C'est une héroïne, à n'en plus douter. Il ne suffit pas de porter un costume et un masque pour devenir un super-héros. Il suffit d'écouter son cœur, de donner son temps aux autres quitte à ne plus en avoir pour soi. De se battre pour ceux qui ne peuvent pas se battre eux-mêmes. Batman n'est pas le seul héros de Gotham. Robin, Batwoman, Oracle et Nightwing non plus. Il y a aussi les policiers, les pompiers, les politiques qui essaient d'arranger les choses malgré le système corrompu. Et il y a Holly, désormais. Comme eux, elle essaie de faire la différence. Mieux que ça, elle fait la différence.« On va les retrouver. » Selina, Barbara. Ainsi que tous les autres.

Dick se rapproche de la blonde pour poser une main rassurante sur son épaule. Quand elle sort son téléphone, il hoche doucement la tête. « C'est grâce à ça que j'ai pu te localiser. » Il partage son inquiétude vis-à-vis de Barbara. C'est la prochaine personne qu'il compte retrouver. Dick a déjà essayé de se rendre à la tour peu après le début des hostilités, mais les patrouilles de la milice étaient trop nombreuses à ce moment. « Mes systèmes de communication ne fonctionnent plus. Mais je suis persuadé que tout va bien pour elle. » Se dire qu'elle est en sécurité, enfermée dans son horloge, l'aide à tenir le coup.

« Ça va. » En réalité, il s'inquiète bien trop pour sa famille et ses amis pour faire attention à ce qu'il ressent en ce moment. Il a connu mieux, mais il a aussi connu pire. Bien pire. « Crane a bien réussi son coup. Tout le monde est éparpillé aux autre coins de Gotham. Il sait que c'est plus difficile pour nous d'agir lorsqu'on est isolé. » Aussi sadique soit-il, l'épouvantail n'est pas idiot. Et c'est peut-être ça qui le rend aussi dangereux. Ça et sa putain de toxine, évidemment. Cette pensée lui rappelle aussitôt qu'Holly n'a rien pour échapper au gaz de ce fou furieux. Dick attrape quelque chose dans sa ceinture multifonction avant de le tendre à la jeune femme. « C'est un masque à gaz. C'est trop risqué de te promener sans être un minimum protégée. » Son seul masque, au passage. Qu'importe, il ne peut pas risquer de perdre Holly. Selina l'égorgerait avec ses griffes s'il lui arrivait quelque chose.

i need a hero.
avatar

Effigie : eleanor tomlinson. Double personnalité : harleen f. quinzel. Dollars en poche : 399 Âge du personnage : vingt ans. Nom de code : batgirl. Situation civile : célibataire. Quartier de résidence : dans la tour de l'horloge, à bleake island. Emploi : étudiante rebelle. Présence : présente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: where have you gone ? (holly)   Mer 11 Oct - 0:18

Comment allaient-ils s’en sortir ? Était-ce à ça qu’était vouée la ville de Gotham ? A souffrir des mains de l’Épouvantail, du Chevalier d’Arkham et des autres criminels présents en ville ? Qu’allaient devenir les habitants ? Allaient-ils les uns après les autres se faire exécuter pour avoir su rester en vie dans une situation pareille ? Qu’allait-elle devenir, elle ? De multiples questions emballaient son esprit depuis que tout avait commencé, et elle se demandait même si un jour, ça allait s’arrêter. Cette crise était grosse et Gotham en avait certes vu de toutes les couleurs, mais clairement pas celle-ci auparavant. La situation était juste catastrophique, chaotique, et la blonde pouvait au moins être rassurée sur une chose : le Joker n’était plus là pour rajouter de l’huile sur le feu. Des inquiétudes qu’elle ne gardait que pour elle seulement. Holly était forte. C’était du moins une chose dont elle essayait de se convaincre. Elle devait garder la tête haute, posséder un sang-froid remarquable. Elle ne se permettait pas et ne se permettrait jamais de flancher, et encore moins face à Dick. « On va les retrouver. » Lui assure-t-il. Réellement ? Elle ne savait pas quoi en penser, plus les heures passaient et plus elle perdait espoir de revoir Selina un jour. Et pourtant, elle ne devait pas perdre sa foi. Elle préférait largement les derniers mois qui étaient passés, alors que la ville avait été bien plus tranquille que maintenant. Holly, très peu rassurée, se contenta de hocher le visage. Elle devait continuer d'y croire, et de ne pas baisser les bras. Elle n’avait pas le choix, elle le devait bien à Selina. Elle avait sorti le téléphone que Barbara lui avait relégué, et lui avait avoué qu’elle espérait que cette dernière soit en sécurité dans cet endroit qu’ils ne connaissaient que trop bien. « C'est grâce à ça que j'ai pu te localiser. Mes systèmes de communication ne fonctionnent plus. Mais je suis persuadé que tout va bien pour elle. » S’il arrivait malheur à Barbara, elle ne savait pas ce qu’elle ferait. Ce qu’elle ferait sans son amie, une des seules personnes qui lui étaient encore précieuses. Elle se sentirait dévastée, tout comme elle l’avait été à la mort de Jason. Elle affronterait un chagrin extrême, et elle ne serait même pas sûre de se relever cette fois-ci, malgré le soutien de ses amis. Mais elle préférait écarter cette possibilité, encore une fois, et se rassurer un tant soit peu en se convainquant qu’elle était à l’abri et à l’écart de toute cette folie. Elle ne dit pas un mot à Dick par rapport à cette inquiétude, préférant éviter de lui imposer du stress supplémentaire dans une situation pareille où il valait mieux garder le contrôle de soi-même. Elle changea alors de sujet en lui demandant comme il allait d’une manière des plus sincères, soucieuse de son état. « Ça va. » Se contenta-t-il de dire. « Crane a bien réussi son coup. Tout le monde est éparpillé aux autres coins de Gotham. Il sait que c'est plus difficile pour nous d'agir lorsqu'on est isolés. » Holly hocha de nouveau le visage en lâchant un souffle entre ses lèvres. « C’est pour ça qu’il faut qu’on retrouve les autres au plus vite. » Il ne devait savoir que trop bien que l’union faisait la force. Et il l’avait dit, séparés, il était plus compliqué d’agir correctement. Finalement, il semble sortir quelque chose de sa ceinture, qu’elle ne déchiffre pas tout de suite. « C'est un masque à gaz. C'est trop risqué de te promener sans être un minimum protégé. » Elle fronça les sourcils. Les conseils, que ce soit dans le but de la protéger ou non, c’était trop peu pour elle. Elle savait bien que Dick n’agissait pas en mal, mais Holly était le genre de personne à ne pas le prendre en bien. Elle fit un pas en arrière, refusant ce qu’il lui tendait. « Je peux me débrouiller, Dick. » Bien trop têtue. C’était ce que Selina lui reprochait, quelque chose qu’elle avait pourtant hérité d’elle. « Je n’ai pas besoin de ton aide. Garde le plutôt pour Barbara lorsque tu la retrouveras. Elle en aura plus besoin que moi. » Un passage de quelques hommes de la milice se fit entendre par les tanks qu’ils avaient en leur possession, de quoi la faire frissonner. Même si elle était terrifiée à l’idée de remettre une patte dehors, il fallait qu’elle se débrouille toute seule. Après tout, elle avait passé sa vie à survivre par ses propres moyens. Enfin presque, puisqu’elle avait quand même eu Selina. Mais cette dernière n’était pas toujours là, alors elle a été obligée de rapidement gagner en indépendance. Elle en avait peut-être même un peu trop, et elle ne savait que trop bien qu’elle devrait faire confiance aux gens qui en étaient dignes, mais c’était plus fort qu’elle. Elle est née seule, elle a survécu seule, elle mourra seule. De plus, sa dernière réflexion relevait du réel : la rouquine allait certainement en avoir plus besoin que la blonde. La Tour de l’Horloge était certes sécurisée, mais un accident pouvait très vite arriver. Et il suffisait que Batman ou tout autre justicier n’ait pas arrêté la menaçante potentielle propagation d’une nouvelle toxine à temps pour qu’elle soit prise dedans sans le vouloir. Elle n’en savait rien pour Dick, elle imaginait que ce masque ne soit pas le seul qu’il est sur lui. Et elle l’espérait. Certes, elle voulait que Barbara soit en sécurité, mais elle voulait que Dick ne cours pas de danger lui non plus. Ce qui était plutôt difficile ces derniers temps. Elle croisa les bras contre sa poitrine, releva ses yeux vers les siens en arborant une mine plus ferme, gardant désormais ses distances. Elle était tellement entêtée, alors que c’était pourtant tellement risqué. « Qu’est-ce que tu comptes faire alors ? Tu vas vérifier à la Tour de l’Horloge ? »
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: where have you gone ? (holly)   

 
where have you gone ? (holly)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rise above :: Pause café :: Archives :: Aventures déchues-
Sauter vers: