Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 checkmat, harley&lyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
devil you know.
avatar
Effigie : amanda seyfried. Double personnalité : holly robinson. Dollars en poche : 48 Âge du personnage : vingt-sept ans. Nom de code : harley quinn. Situation civile : coeur en mille morceaux. Quartier de résidence : ici et là, peut-être même derrière toi. Emploi : criminelle professionnelle, ancienne psychiatre à l'asile d'arkham, elle y a trouvé sa propre cellule depuis. Présence : présente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: checkmat, harley&lyn   Mer 6 Déc - 0:27


03 juin 2015, début de soirée
Ces derniers temps étaient devenus difficiles pour toi, Harley. Ton poussin n’était plus là. Ton sourire s’était transformé en un triste rictus que tu contemplais souvent dans le miroir lorsque les larmes humidifiaient tes joues, une grimace que tu n’arrivais pas à retirer. Ton cœur saignait d’une façon bien trop intense pour toi, propageant une douleur constante dans ta poitrine et parfois dans tout ton corps, dont tu te passerais bien. Mais la colère, la fureur, la rage t’empêchait de baisser les bras, alors que d’un geste décidé tu t’emparais de ta batte, prête à cogner sur la première chauve-souris qui passerait sous ton nez. On disait que la vengeance était un plat qui se mangeait froid, mais tu étais plutôt convaincue que celui qui le serait très bientôt, ce serait ce maudit Batman.

Bat-brain, cette saloperie de justicier qui n’avait fait de cesse de te pourrir la vie. C’était lui, le responsable. Il n’avait pas sauvé Monsieur J, et tu lui en voulais. Tu lui en voulais à mort. Et c’était le cas de le dire. C’est pour cette raison que tu avais rejoint l’Épouvantail, par ailleurs. D’un côté, c’était aussi parce que ce type avait le don de te faire frissonner, et pas d’une façon que tu aurais préférée. T’avais eu l’impression que ses yeux vides transperçaient ton âme et que sa voix caverneuse faisait trembler chaque partie de ton être. Et il n’avait même pas eu besoin de libérer sa toxine sur toi pour te faire cet effet. Tu le redoutais. Et il était de toute façon celui qui de toute évidence t’aiderait à gravir ton objectif : massacrer Batman.

Mais parfois, il pouvait se montrer quelque peu encombrant. Votre relation avait beau être la traduction d’un partenariat, il ne pouvait s’empêcher de te demander ; plutôt de t’imposer des missions auxquelles tu ne voulais pas véritablement participer. Mais qui étais-tu pour contrer ses ordres ? Tu ne l’avais pas déjà fait lorsqu’il t’avait ordonné de récupérer Poison Ivy à Blüdhaven, malgré ta collaboration avec le Pingouin, pourquoi le ferais-tu maintenant pour Chessmaster ? Ce petit brin de femme, une criminelle que tu n’avais encore jamais rencontrée mais dont la réputation t’avait flanqué un rire terrifiant. T’avais semblé bien apprécier tout ce qu’on te racontait sur elle, tu avais même pensé que vous auriez pu être copines. Mais les rumeurs rapportaient qu’elle avait raccroché. Réellement ?

Un talent comme le sien, Crane en voulait. Et tu te disais finalement que cela pourrait être une entrevue amusante et intéressante. En espérant qu’elle souhaite collaborer, ce serait vraiment dommage que tu viennes à lui arracher le cœur alors qu’elle présentait un gros potentiel, qu’elle pouvait être tellement plus au sein de la pègre. De toute façon, qui ne tente rien n’a rien. La retrouver s’est fait de bouche à oreille. Quelqu’un qui l’avait vue, qui avait transmis l’information à une autre personne, puis à une autre, puis à une autre, jusqu’à arriver à l’Épouvantail qui te l’avait confiée à son tour.

La discrétion ? C’était pas ton truc, de toute façon. Tes gars, ceux qui t’accompagnaient dans cette mission, était armés jusqu’aux dents. Et toi, t’étais équipée d’une et de mille façons, prête à n’importe quel combat. Au cas où tu tomberais sur quelqu’un d’autre que Mason. Un sifflement s’évadait de tes lèvres, de quoi annoncer ton arrivée dans Crime Alley. N’importe qui aurait pu avoir la frousse, mais ce n’était pas toi la proie ce soir. Et tu savais qu’elle était là. Qu’elle doive guetter quelque part que personne ne vienne lui mettre des bâtons dans les roues. Toi, t’avançait d’un pas assuré, les couettes qui ornaient ta tête qui se balançaient dans tous les sens sur ton chemin. Finalement, tu t’arrêtais en plein milieu, les yeux qui se baladaient autour de toi à la quête du moindre signe de vie. « Ding ding. C’est le livreur ! »
not part of this.
avatar
Effigie : Nina Dobrev Dollars en poche : 53 Âge du personnage : 22 ans Nom de code : the chessmaster Situation civile : Briseuse de coeur. Emploi : sans emploi fixe - ancienne criminelle Présence : variable
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: checkmat, harley&lyn   Mer 6 Déc - 23:48


Checkmate, darling !

- Harleen F. Quinzel — Leanne H. Mason -


❝ We never even got a chance to play hide and go shriek together. ❞  

03 Juin 2015.

Cela faisait quelques mois que l'inquisitrice avait raccroché les gants. Est-ce que cela lui manquer ? Pas vraiment, c'était son choix, un choix difficile certes, mais important pour démarrer une nouvelle vie. Bien qu'elle tentait chaque jour de clôturer cette mauvaise page, il lui était impossible d'oublier le chapitre précédent. Tous les chapitres de sa vie se ressemblaient : cela commençait très bien, mais à la fin, il n'y avait pas de "Happy Ending" à moins qu'elle ne comprenait pas le sens de ce terme. Enfin, de compte, elle avait compris au fil des jours que son passé était en train de la rattraper, sans doute à cause des derniers événements en ville. La demoiselle avait réussi à se faire oublier suite au recrutement massif des "méchants" afin de mener une guéguerre, comme Leanne aimait tant la surnommer. La ville pouvait bien sombrer dans les ténèbres, cela ne la concernait pas du tout. Elle était devenue une citoyenne honnête qui profitait de la vie à Gotham chaque jour même depuis que le taux de criminalité avait explosé.

Cela ne faisait aucun doute, si elle continuait à ignorer la destruction de la ville, elle n'aurait plus aucun terrain de jeu. Cela serait d'un ennui morbide, car même derrière son petite sourire bienveillant se cachait toujours les résidus de son passé. The Chessmaster n'était plus que l'ombre d'elle-même, la demoiselle avait faisait justice de manière spectaculaire, son crime avait sa propre mise en scène, en repensant à ce genre de détail la demoiselle ne pouvait que sourire. Peut-être était-elle en train de réfléchir à une éventuelle offre de travail. Devrait-elle aider les justiciers ? Enfin ceux qui ont lâchement laisser échapper le meurtrier de sa mère bien-aimée... Où devrait-elle aller trouver l'Épouvantail pour lui proposer ses services avec des contres-parties ? Ou dans un dernier cas, elle pourrait rester là, à vagabonder en ville à la recherche d'une éventuelle distraction.

La veille de sa sortie nocturne, elle avait laissé entendre à quelques indics qu'elle serait de nouveau dans la partie, mais avec de nombreuses contre-parties vu l'état de la ville. Bien que dans ses propos elle était clairement rester sur le fait de sa neutralité, elle ne comptait pas ce dévoué corps et âme à une seule et unique cause, il est bien plus amusant de travailler sur les deux tableaux, gentils ou méchants peu importe du moment qu'elle obtenait ce qu'elle désirait, c'était le principal. Elle avait compris que dans cette ville, il fallait être proche de ses amis, mais encore plus de ses ennemis. Leanne s'était bien mise en tête à pourrir la vie de son prochain employeur, après tout, elle restait mentalement instable surtout si elle s'autoriser quelques délits. . . De plus, elle savait très bien que le bouche à oreille fonctionnait très bien et elle savait parfaitement qu'elle ne resterait pas à se tourner les pouces bien longtemps.

En effet, une personne lui avait fait comprendre que diverses personnes étaient intéressés par la demoiselle, et accessoirement par son côté psychopathe. C'était une aubaine. Léanne resta planté quelques minutes dans l'arrière-cour d'un immeuble afin d rencontrer un de ses potentiels employeurs, mais il n'y avait personne. Sans doute, avait-il trouvé ses contres-parties un peu cher ? Elle n'aurait jamais la réponse. En regardant l'heure, il était temps pour elle de rentrer, et de regarder les nouvelles dérives de la ville à la télévision. Elle passer que très rarement par Crime Alley, mais il fallait avouer que s'était un raccourcis pour rentrer chez elle tout en évitant les problèmes. En parlant de soucis, la demoiselle aurait dû se douter que l'Épouvantail enverrait un de ses sbires à la recherche de la psychopathe. Bien qu'elle continua sa route tout en gardant la tête haute, elle regarda attentivement la silhouette qui se dessinait face à elle, il n'y avait aucun doute, c'était Harley qui était de corvée.

Concernant le cas de Harley, Léanne ne la connaissait que par réputation et parfois elle pris connaissance d ses délits à la télévision. Elle n'enviait pas du tout sa situation qui était bien plus que chaotique comparé à la demoiselle qui avait raccroché à temps. Peut-être que Harley aurait dû prendre sa retraite, il y a bien longtemps avant de servir de larbin à l'Épouvantail. Cela dit, elle n'était pas contre cette visite imprévue. Elle eut un large sourire à entendre son interlocutrice, elle lui répliqua sans prendre de pincette : " Je pensais que tu étais le .... Comment on dit déjà ... Ah oui .. Le toutou de l'Épouvantail. On dit qu'il t'a à la botte. " Elle ne rangea pas son sourire moqueur, Leanne ne se laissa pas intimider facilement puisqu'elle ajouta quelques secondes après : " Où est ton maître ? Parce que si le chien est là, le maître ne doit pas être bien loin. "  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________________________



The sky is on fire

darling, I'm a nightmare dressed like a daydream. blackpumpkin

 
checkmat, harley&lyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'art vu par Harley
» Vous allez arrêter de gueuler ? [PV ~ Harley Quinn / Teski Night / Eriana River ]
» Harley Dowkins " Le Iron Man " miniature : ont est liée Tony !
» Harley Quinn : Death of the Family
» Montage Kit Harley Benton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rise above :: Gotham City :: Bleake Island :: Crime Alley-
Sauter vers: