Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM.

Partagez | 
 

 the hero and the cop ft. flynn ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
i need a hero.
avatar

Effigie : eleanor tomlinson. Double personnalité : harleen f. quinzel. Dollars en poche : 399 Âge du personnage : vingt ans. Nom de code : batgirl. Situation civile : célibataire. Quartier de résidence : dans la tour de l'horloge, à bleake island. Emploi : étudiante rebelle. Présence : présente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: the hero and the cop ft. flynn ♥   Jeu 19 Oct - 16:40


03 juin 2015, après-midi
Voilà très peu de temps qu’elle portait le costume de Catgirl. En cette période de crise qu’était la prise totale de pouvoir de l’Épouvantail sur Gotham City, être équipée n’allait être qu’un plus contre sa lutte contre le crime. Et Barbara n’avait fait que la gâter. Au moins, elle était sûre de se défendre correctement et elle craignait largement moins de se faire blesser. Elle n’était encore sortie que très peu sous le masque de Catgirl, et aujourd’hui c’était sans l’aide de Barbara. Il y a quelques heures seulement, elle avait repéré un petit groupe de criminel, dont les masques si familiers indiquaient facilement pour qui ils travaillaient. Black Mask. Depuis le début de tout ceci, il s’était montré très discret. A vrai dire, elle ne l’avait pas revu en personne, mais la présence de ces gars témoignait qu’il était bel et bien dans le coin. Voilà bien longtemps qu’on n’avait plus entendu parler de lui. Les quais étaient actuellement les moins fréquentés, un lieu qu’il avait probablement dû choisir pour cette raison, afin de lui assurer un maximum de discrétion. Agir dans l’ombre de tous ces criminels déchaînés, ce n’était pas bien compliqué de toute façon. Holly retomba sur ses pattes sur le haut d’un bâtiment à proximité. Elle abaissa ses lunettes, afin de déterminer les ennemis qui l’entouraient à l’aide d’une des multiples visions que Barbara lui avait installées. Elle savait comment s’en servir, mais les noms ? Beaucoup trop compliqué à retenir pour elle et ce n’était pas réellement un détail qui l’intéressait. Tout ce qu’elle souhaitait savoir, c’était la façon d’utiliser chacun des objets qui composaient son équipement. Le reste n’était pas important. « Ces gars me mèneront à Black Mask. Mais je ne peux pas les attaquer de front, au risque de me faire tuer. Il va falloir que les élimine un par un, et discrètement. » Pensait-elle. Effectivement, les différents hommes patrouillant sur le terrain se trouvaient être lourdement armés. Foncer tête la première serait mission suicide. Heureusement que la discrétion était son rayon, merci Selina. Bien qu’autrefois, ça lui avait plutôt servi à voler plus qu’autre chose. Enfin dans tous les cas, c’était plutôt utile et Holly s’était rapidement rendu compte que c’était même une précieuse arme. Fronçant ses sourcils, elle atterrit sur le toit du hangar où deux hommes patrouillaient. « C’est parti. » Elle se positionna rapidement derrière l’un d’entre eux, plaqua sa main contre sa bouche et patienta quelques secondes, le temps qu’il se soit évanoui. Puis contournant la sortie de toit, elle imposa au deuxième le même traitement. Cherchant une entrée moins bruyante qu’une fenêtre qui éclaterait sous son poids, elle remarqua que la seule était gardée. Mais il ne fallut que deux secondes à Holly pour l’éliminer, lorsque celui-ci fit l’erreur de lui tourner le dos. S’infiltrant à l’intérieur du bâtiment, elle put compter plus aisément le nombre d’hommes de main de Black Mask armés : cinq. Bien. De manière toujours aussi discrète, elle élimina les deux premiers d’un violent coup dans le visage. « Oh c’est pas vrai ! Eh ! Tu m’entends ?! » Merde. L’un d’entre eux a dû tomber sur les deux corps situés sur le toit. « T’en fait pas mon frère, ça va aller. On se sépare ! Et fait attention à toi. On va choper ce fumier. » Bon, le deuxième aussi est au courant. « Parfait », pensait-elle cyniquement en grimaçant. Passant par un conduit d’aération, afin de rejoindre le toit, elle s’arrêta face à la grille. Jugeant la position des deux hommes restants, cette fois-ci sur leurs gardes, elle réfléchit à une façon de les éliminer à leur tour sans se faire tuer. Effectivement, dos à dos, ils veillaient l’un sur l’autre, ce qui rendait la tâche plus difficile pour Holly. Elle ne pouvait pas s’en prendre à l’un, au risque qu’il tire directement. Et même s’il n’y arrivait pas, il ne faudrait que quelques secondes au deuxième pour se retourner vivement et faire feu sur Catgirl. Une chose qu’elle souhaitait éviter. Les attaquer par en haut les prendrait pas surprise, et cela donnerait l’occasion à la blonde de les éliminer tous les deux sans se faire toucher. Un sourire vint s’installer au coin des lèvres de Holly, qui de ses griffes se débarrassa des vis pour ensuite libérer le passage. Reposant la grille à ses côtés, de quoi provoquer un sursaut aux deux hommes, elle grimpa sur la sortie de toit, et les observa quelques secondes faire le tour de celle-ci. Bon, ça allait être plus facile qu’elle ne l’avait pensé finalement. Bondissant de sa cachette, elle attrapa les deux par le visage pour les plaquer au sol. Pendant que l’un était sonné, elle s’occupait d’assommer l’autre. Et alors qu’il venait tout juste de se relever, un bon coup bien placé dans le crâne lui fit rejoindre les bras de Morphée. Holly frotta ses mains l’une contre l’autre, avant de retourner dans le hangar afin de le fouiller, en quête d'indices qui pourrait la mener à Black Mask. En espérant que cette altercation n’attire pas des yeux curieux.


Dernière édition par Holly Robinson le Sam 28 Oct - 14:06, édité 2 fois
only human after all.
avatar
Effigie : max riemelt. Dollars en poche : 14 Âge du personnage : 28 ans. Situation civile : célibataire. Emploi : inspecteur novice. Présence : 4/7.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: the hero and the cop ft. flynn ♥   Sam 21 Oct - 15:27

Aronofsky
Flynn

robinson
Holly

「 The Hero and The Cop 」
On peut dire qu’il y avait mieux comme réel début de carrière. Gotham City ne semble jamais avoir connu d’aussi grosses turbulences. Mais je devais m’adapter, je ne pouvais pas fuir. Je n’ai pas l’affinité des autres personnes avec cette ville, mais j’ai le sens des priorités. Et que je le veuille ou non, j’appartenais à cette ville désormais, et personne ne ploiera le genou contre une quelconque milice. De toute façon vu le monde dans lequel nous vivons, il en faudra plus pour nous impressionner.

Mais aujourd’hui le tout reposait sur quelque chose d’un peu moins problématique. Depuis que l’Épouvantail a assit son autorité sur la ville, de nombreux gangs se sont manifestés. Se donner autant en spectacle c’est donner à la police les moyens de les traquer, enfin… ce qui restait des forces de l’ordre.  Je ne comptais pas rester les bras croisés, j’avais bien une idée de quoi faire, ou aller afin de mener à bien cette mission que je m’étais fixé.

Founder’s Island était finalement l’objectif à atteindre, et la cible reposait sur Black Mask. Mais bien entendu, cela n’allait pas se faire sans failles… Première contre-enquête que je mène, les autorités trop occupées à barricader les débordements majeurs…  mais il fallait aussi étouffer l’eau du ciel qui se déversait sans répit, empêcher que cette eau ne prenne des airs malveillants. Je respirais doucement, en sentant mon souffle remplir ma poitrine et s’échapper par mes narines. L’inspiration était vigoureuse tandis que l’expiration, faible. La première était pleine de vie tandis que la seconde semblait liée à la mort.

J’étais à l’intérieure de ma voiture hors fonction, habillé de ma veste en cuir noir, un bonnet noir sur ma tête tandis que mes mains gantées serraient assez violemment le volant. Le regard stoïque mais pourtant habité par un certain stresse. Faire des entorses à la loi ce n’était pas dans mon style, mais Gotham était dans une situation assez critique… Assez pour que je puisse me permettre de prendre de l’avance. Poussant un lourd soupire, j’étais assez en retrait. Alors j’ouvrais ma boite à gant pour en sortir mon arme de service, ma plaque. Je n’étais pas seul sur ce coup, j’avais réussi à enrôléer quelques policiers avec moi sur qui j’avais une emprise hiérarchique, personne ne pourrait me reprocher ma prise de risque.

Mais il ne viendraient que si j’en avais besoin, soit si je ne faisais pas appel à eux. Ils étaient tous préparés à se manifester au bout de quelques minutes. Je suis sortis de la voiture, rangeant mon arme à l’arrière, et je me suis dirigé vers le dit hangar. Prenant soin de ne pas me faire remarqué, j’étais assez surpris de voir que ce dernier n’était pas gardé… Ces justiciers auraient eu une longueur d’avance sur moi ? Putain, ils me font vraiment chier même si on peut compter sur eux. Eux ils n’étaient pas sous l’égide de la loi, alors ils pouvaient se permettre cela en toute aisance alors que nous on prenait des risques en redoutant l’ultime mise à pied.

J’arrivais à la porte principale du hangar qui allait subir mes talents crocheteur. M’enlisant dans un silence et calme des plus olympiens, je me concentrais de façon à pouvoir ouvrir la porte discrètement. Tentant le moins de bruit possible, je sortis cette fois-ci mon arme. Personne… personne d’hostile ? Je faisais un bref tour en restant sur la pointe des pieds. Mais mon regard trouva la présence d’une personne qui ne semblait pas … inoffensive. Braquant mon arme sur cette dernière j’ai pris le risque de me dévoiler derrière elle en haussant la voix, me trouvant à deux trois mètres de cette dernière :

« GCPD, mettez vos mains en évidence ! Et surtout, pas de conneries… »


_________________________________

i guess some people
are born with tragedy in their blood. ▬ babylon guardian
i need a hero.
avatar

Effigie : eleanor tomlinson. Double personnalité : harleen f. quinzel. Dollars en poche : 399 Âge du personnage : vingt ans. Nom de code : batgirl. Situation civile : célibataire. Quartier de résidence : dans la tour de l'horloge, à bleake island. Emploi : étudiante rebelle. Présence : présente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: the hero and the cop ft. flynn ♥   Dim 22 Oct - 18:55


Elle ne prenait même pas la peine de dissimuler les corps. A quoi bon de toute façon ? Dans l’histoire, c’était eux les criminels, pas elle. Bien qu’aux yeux du GCPD, elle risquait fortement de passer pour quelqu’un du même type que ces sous-races qu’elle venait d’éliminer, tant Catgirl n’était encore que très peu connue dans le monde de la justice. Tant pis, elle utilisera Batman comme alibi si elle avait besoin. Mais en ce moment, l’heure n’était pas à penser à la police, mais bel et bien à chercher des indices pour retrouver Black Mask. Ainsi, Holly fouilla de fond en comble le hangar, mais elle n’y trouva rien. Fronçant les sourcils, finalement, elle s’approcha du post où deux des gars s’y étaient trouvés, et s’accroupit. Elle commença maintenant à fouiller les hommes présents, jusqu’à finalement tomber sur un talkie-walkie. Bien, voilà qui allait être utile. Malheureusement, elle ne put faire un mouvement de plus. « GCPD, mettez vos mains en évidence ! Et surtout, pas de conneries… » Holly souffla bruyamment par la bouche. Merde alors. Elle n’avait visiblement pas fait assez attention. Elle aurait dû le voir venir, ou au moins l’entendre. Elle leva alors ses deux mains, bien que l’une entoure encore fermement le talkie. Elle fit un demi-tour sur elle-même, afin de faire face à l’inspecteur qui s’approchait. « Vous savez, ce n’est pas très poli de prendre les gens par surprise. » Déclara-t-elle accompagné d’un sourire en coin. Elle attendit qu’il s’approche encore un peu, l’écoutant alors lui répondre. Puis, d’un mouvement rapide, elle lui arracha l’arme des mains pour l’envoyer valser plus loin, puis le plaqua au sol. « Sincèrement désolée. » Ajoute-t-elle en se relevant. Elle jeta un coup d’œil à l’arme, puis se rapprocha du talkie pour le reprendre. « Deaton, au rapport. » La furieuse intonation de Roman Sionis se fit entendre à travers le talkie-walkie, et Holly reprit son sérieux, fronçant les sourcils. Elle jeta un regard à l’homme qu’elle avait mis à terre, puis accrocha l’objet à sa ceinture. Elle se rapprocha du policier, et s’accroupit. « T’es venu tout seul, ou t’as ramené quelques petits copains ? » Demanda-t-elle. Attendant sa réponse, elle souffla d’un ton las. « Peut-être que tu pourrais m'être utile finalement. Se confronter à Black Mask toute seule serait de la pure folie. » Rajouta-t-elle plus pour elle-même, ayant détourné le regard, qu’elle reporta de nouveau sur l’inconnu. « Catgirl. » Se présenta-t-elle, lui tendant la main pour l’aider à se relever, attendant qu’il lui dise alors comment elle pourrait l’appeler si besoin. « T’es venu pour Sionis, j’imagine. Je suis venue pour lui aussi. Je crois que nous n’avons pas le choix : il va falloir unir nos forces. »


Dernière édition par Holly Robinson le Sam 28 Oct - 14:05, édité 2 fois
only human after all.
avatar
Effigie : max riemelt. Dollars en poche : 14 Âge du personnage : 28 ans. Situation civile : célibataire. Emploi : inspecteur novice. Présence : 4/7.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: the hero and the cop ft. flynn ♥   Mar 24 Oct - 22:13

Aronofsky
Flynn

robinson
Holly

「 The Hero and The Cop 」
Bannir la peur était un exercice des plus habituels quand on se confrontait à la mort chaque jour, peu importe notre fonction. Et là il me fallait exercer ce moyen que je me suis toujours répété afin d’y parvenir. Je me disais que la vipère n'est pas plus rapide qu'un homme. Elle est forcément moins costaude, et à peine plus dangereuse, dans le fond son avantage se résumé en un mot : la peur. Elle est la seule différence entre la proie et son prédateur. Je me disais de supprimer la peur, de l'éradiquer comme ça aucun serpent ne me mordra.

Je suis fasse à une vipère, je décide que la vipère est moins dangereuse que moi, la peur me quitte et je la supprime juste avant de renaître dans l'œil de l'adversaire dans un espace d'un instant...et ça me suffit. Manque de pot, je me suis rapproché en baissant ma garde. Alors que ma main allait chercher mes menottes, la personne que je tenais en joug s’est vite retournée. Avant que je puisse reprendre le contrôle pour me défendre, je finissais au sol. Un râle de douleur s’imprégna de mon dos, mais cette dernière s’estompa bien vite.

Me retrouvant alors désarmé, et dominé par visiblement cette jeune femme costumée… Je n’agissais pas. Cette dernière était bien arrogante et orgueilleuse, trop confiante… mais on pourrait dire pareil de moi. Mais elle finit par s’extirper, mettant fin à cette fausse dualité qui n’avait pas de raisons d’être. Elle ne semblait pas liée directement à l’enquête que je menais… « Y a pas de mal… » Prononçais-je d’un ton plutôt incertain. Elle était désolée, heureusement que ce n’est pas allé plus loin.

Elle ne me considérait pas comme un ennemi, alors tant mieux. Moi, pouvais-je lui faire confiance une seule seconde ? Je pouvais prendre ce risque ? Comme le risque qu’a pris Gordon en faisant à confiance à Batman ? Je restais un moment sceptique. Me redressant sans pour autant me relever, cette dernière me reposa une nouvelle question à laquelle je répondis sans attendre. Le ton employé restant sur la méfiance, pourtant j’allais faire preuve d’une grande honnêteté.

« Tu veux savoir ? J’ai des collègues qui sont en attente de mes ordres, savoir si j’ai besoin d’aide. Mais tant que je ne leur dis rien, ils n’agiront pas. »

Marquant une légère pause je repris pour conclure ce sujet : « C’est une contre-enquête que je mène là. » Autant annoncer la couleur et à quel point je préférais jouer les cartes sur table afin d’éviter tout raccourci, toutes conclusions hâtives puissent-elles me mettre en porte-à-faux. Je m’enlisais dans un grand silence tout en arquant un sourcil quand celle-ci s’est cru imaginer une seule seconde pouvoir se servir de moi pour ses intérêts envers Roman Sionis. Elle semblait être prête à collaborer, tout en se présentant à moi. Saisissant sa main avec une grande réticence je finis par me prononcer avec hésitation.

« Flynn Aronofsky... »


Mais il est vrai que j’avais de maigres moyens pour réaliser une quelconque arrestation envers ce géant du crime organisé. Alors après m’être relevé, je finis par rejoindre mon arme de servir dont je me suis saisis pour la remettre dans son étuis. Me reprochant de la, supposée, justicière, je m’arrêtais à quelques mètres de cette dernière.  

« On va partir du principe que je ne suis pas sous ta tutelle dans un premier temps. Dans un second temps, si tu veux qu’on bosse ensemble, il va falloir que tu me dises tout ce que tu sais, et ce qu’il y a d’intéressant dans ce hangar. » Regardant autour de nous, j’achevais :

« Le prends pas mal, mais vu la situation de la ville, je préfère savoir à qui j’ai à faire avant d’engager une quelconque putain de collaboration. »


_________________________________

i guess some people
are born with tragedy in their blood. ▬ babylon guardian
i need a hero.
avatar

Effigie : eleanor tomlinson. Double personnalité : harleen f. quinzel. Dollars en poche : 399 Âge du personnage : vingt ans. Nom de code : batgirl. Situation civile : célibataire. Quartier de résidence : dans la tour de l'horloge, à bleake island. Emploi : étudiante rebelle. Présence : présente.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: the hero and the cop ft. flynn ♥   Sam 28 Oct - 14:34

Peut-être que finalement, ce flic était tombé au bon moment au bon endroit plutôt que le contraire. Holly l’avait dit, se confronter à elle seule face à Black Mask, malgré le fait qu’elle soit capable de se défendre et qu’elle soit équipée, c’était de la pure folie. Et pour une fois, elle réalisait que son manque d’expérience pouvait la freiner dans une mission. Non pas qu’elle en ait fait beaucoup jusque-là, mais au moins pour les autres, elle avait Barbara au bout du fil ! Tant pis, il fallait qu’elle fasse sans elle aujourd’hui. Et puis, elle n’oserait pas l’appeler maintenant au risque de se faire gronder par la rouquine. C’est que, même clouée dans un fauteuil, elle pouvait s’avérer intimidante ! Comme quoi, il ne fallait pas s’attarder aux apparences. Mais avant de lui faire pleinement confiance, ce qui de toute façon n’arriverait probablement jamais… bon, disons qu’avant qu’elle puisse lui faire un minimum confiance, Holly avait besoin de s’assurer qu’il ne faisait pas partie de ces policiers corrompus du GCPD. Parce-que, mine de rien, il y en avait carrément plus qu’on le croyait. Et ça, elle n’était pas sûre que Jim Gordon réussisse à faire la part des choses. Très clairement, elle lui avait demandé s’il s’était fait accompagner jusqu’ici par un ou deux collègues. Ce serait bête de se faire rendre dans une embuscade si sa supposition s’avérait être vraie. « Tu veux savoir ? J’ai des collègues qui sont en attente de mes ordres, savoir si j’ai besoin d’aide. Mais tant que je ne leur dis rien, ils n’agiront pas. » Au moins, il était franc. C’était déjà une chose. « C’est une contre-enquête que je mène là. » La blonde ne put réprimer un sourire en coin et d’arquer un sourcil. Elle ne rajouta rien de plus, son geste annonçant ce qu’elle pensait du sujet. Mais bon, qui était-elle pour juger ? Il se relève enfin et ramasse son arme. Bon, s’il avait été l’un de ces flics ripou de la ville, il en aurait profité pour lui tirer dessus. N’est-ce pas ? Ce qu’il n’avait pas fait. Peut-être que Holly pouvait lui faire confiance mais… seulement peut-être pour l’instant. « Flynn Aronofsky... » Elle se présenta, et il daigna lui révéler son nom à son tour. Elle ne rajouta rien, hochant le visage, puis elle l’écouta enchaîner. « On va partir du principe que je ne suis pas sous ta tutelle dans un premier temps. Dans un second temps, si tu veux qu’on bosse ensemble, il va falloir que tu me dises tout ce que tu sais, et ce qu’il y a d’intéressant dans ce hangar. Le prends pas mal, mais vu la situation de la ville, je préfère savoir à qui j’ai à faire avant d’engager une quelconque putain de collaboration. » La blonde garda un sourire en coin. Voilà qui allait être intéressant. Elle reporta sa main au talkie-walkie qu’elle avait accroché à sa ceinture. « Déjà, il y a ça, probablement pour que ces imbéciles puissent communiquer avec leur patron. Y aurait-il des chances qu’on puisse trouver l’endroit où il se trouve avec ce talkie ? » Normalement, c’était Barbara qui s’occupait de ça. Mais maintenant qu’elle était toute seule, et qu’en plus de cela elle était accompagnée d’un nouveau partenaire, il fallait qu’elle se débrouille autrement. Et le GCPD devait bien avoir quelque chose pour réussir à retrouver Black Mask à l’aide de ce machin, non ? Elle regarda autour d’elle, puis haussa les épaules. « Autrement, c’est tout ce que j’ai trouvé. Je ne sais pas pourquoi ils gardaient cet endroit, peut-être qu’il fait partie du territoire de Sionis. Si oui, il y a des chances  à ce qu’il ne soit pas trop loin d’ici. » Elle lui tendit le talkie-walkie. « Aronofsky, hein ? C'est pas commun. T’as des origines non ? »
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: the hero and the cop ft. flynn ♥   

 
the hero and the cop ft. flynn ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rise above :: Gotham City :: Founders' Island-
Sauter vers: